Vous êtes ici : Préparer son voyage »  Formalités et procédures »  Et la corruption ?

Nos circuits en lumière

Palais de la Bahia, Marrakech

Marrakech et les villes impériales

Un circuit qui vous propose en 8 jours un résumé de l'histoire du Maroc....
Infos, Réserver

Hamada du Draa

Dunes et gorges, erg et djebel

A travers la vallée du Draa et les oasis de la vallée du Ziz, vous découvrez...
Infos, Réserver

Un mal endémique.

Le Maroc détient de tristes records dans le classement mondial de la corruption. Et malgré les campagnes de l'état, malgré la décapitation régulière des gros barons, punis, et envoyés à une retraite prématurée, il semble que le mal reste en place. Du gendarme qui vous contrôle sur le bord de la route et "échange" un billet de 50 dirhams contre l'oubli d'une amende à 400 dirhams au grand commis qui laisse faire ce qu'il devrait empêcher et ferme les yeux, la corruption semble être partout, comme un mal nécessaire pour huiler les rouages, pour s'arranger, pour avancer malgré tout, au mépris de la loi. Quelque part, dans le nord, la corruption est alimentée par l'argent de la drogue.

Pourtant les choses changent, peu à peu. De nouvelles générations de jeunes fonctionnaires refusent les billets, refusent de cautionner l'incompétence d'entreprises qui achetaient les marchés publics...

Ne pas corrompre.

La meilleure façon de respecter le Maroc et les marocains, c'est de ne pas faire sur place ce que nous ne ferions pas chez nous. En clair, on peut discuter, plaider, argumenter, mais corrompre ? A long terme, cela renforce la vision "tout est permis aux étrangers, ils croient qu'ils peuvent tout acheter chez nous" A court terme, cela ne fait qu'encourager ceux qui la pratiquent. Quand on se plaint de la mauvaise qualité des routes, on oublie qu'une partie de l'argent public pour leur entretien est détourné... grâce à la corruption, et à chaque problème de la société marocaine, on peut trouver une cause commune, la corruption.

Laisser faire .

Si pourtant vous décidez d'utiliser le bakchich, le meilleur conseil que nous puissions vous donner, c'est de laisser faire pour vous quelqu'un qui connait. Le jeu a ses propres règles, ses demi-mots et ses non-dits. Utilisés à contretemps, ou avec un fonctionnaire honnête, ils peuvent vous causer encore plus de problèmes.