Vous êtes ici : Guide du Maroc »  Lieux et recoins au Maroc »  Provinces sahariennes »  Rissani

La ville impériale des sables

Rissani, capitale du Tafilalet, est le berceau de l’actuelle dynastie Alaouite, d’où partit en 1666 Moulay er Rachid pour conquérir le Maroc et renverser les Sâadiens. La ville abrite des enceintes de vestiges et de palais, par exemple le ksar Aber, élevé au XIX° siècle, où les souverains protégeaient une partie de leur trésor, sous la garde de plusieurs centaines de soldats noirs, tout en y exilant les membres de la famille royale tombés en disgrâce. Ou bien le ksar Oulad Abdelhalim, construit au début du siècle, et dont il reste de fort beaux éléments de décoration. La zaouïa de Moulay Ali-ash-Sharif, le fondateur de la dynastie est elle en parfait état.

Ancien centre caravanier majeur, Rissani est resté un des grands centres commerciaux de la région, avec un grand souk. On y trouve de tout, et les porteurs d’eau sont beaucoup plus amènes qu’à Marrakech. Mais l’or, l’ivoire, les esclaves des caravanes ont disparu, et le sel, autrefois importé du Mali, n’a plus sa valeur antique. Le cuir filali, fait à Rissani, est connu dans le Maroc entier. Il s’agit d’un cuir fin et souple, fait de peaux de chèvres tannées avec des écorces de tamaris.

Photos de Rissani

Le souk aux moutons, Rissani Le Souk de Rissani La porte-serrure Les colonnades du Mausolée Moulay Ismail La mosquée du Mausolée Moulay Ali Chériff C'était la mosquée - Sijilmassa

A visiter à Rissani et autour :

Le mausolée et la zaouïa de Moulay Ali Cheriff

Longtemps interdite d'entrée aux non-musulmans, la cour intérieure du mausolée peut maintenant se visiter librement. En revanche vous n'aurez pas le droit de faire plus que jeter un coup d'oeuil dans la mosquée ou dans les premières cours de la zaouïa, si les portes sont ouvertes. Le mausolée est un très beau monument, un classique de l'architecture marocaine, avec sa porte décorée de stuc, son jardin divisé en quatre parties égales, et ses colonnades décorées de céramiques.

Sijilmassa

Sijilmassa, c'est la ville d'avant Rissani. Rissani prit une importance grandissante avec les Alaouites, mais avant, il y avait Sijilmassa, aussi un centre caravanier, mais surtout un centre religieux important, et ce depuis le haut Moyen Age. Il n'en reste aujourd'hui que quelques murs en ruine, qui restent impressionnants. Ils révèlent l'importance des constructions, et leur qualité. Ces murs de terre sèche ont résisté plus de trois siècles !

Le terrain a été fouillé. On y accède relativement facilement, au sortir de Rissani en direction de Zagora, puis, à environ un kilomètre (juste avant un terrain d'entraînement sportif, sans doute militaire, dont on voit les agrès), prendre sur la droite, et continuer le long du terrain de football (à votre droite), jusqu'à voir les premiers murs.
Le point GPS 31°17 10N 04° 16 52W

Les ksars alaouites

Ville impériale, coffre-fort des sultans et villégiature forcée des disgraciés, Rissani avait beaucoup de ksars, dont la puissance est peu à peu tombée en ruines, soit par l'abandon, soit par la destruction (notamment lors d'un tremblement de terre). Ce patrimoine est aujourd'hui remis en valeur, et un certain nombre d'entre eux peuvent se visiter. Le ksar Oulad Abdelhalim est le mieux conservé, celui d'Akbar est en mauvais état, mais montre encore de très beaux plafonds peints d'indigo et de safran.

Le souk

C'est un immense souk, en fait plusieurs souks l'un à côté de l'autre, celui des légumes, celui de la viande, celui des tissus... et celui des bêtes, bien sûr, où on peut choisir sur pieds moutons et chèvres. Il attire des commerçants et des acheteurs à plus de vingt kilomètres à la ronde, et il est particulièrement animé les mardi, jeudi et dimanche. Le touriste qui s'y promène sera souvent fortement interpellé, pour l'arrêter et le faire acheter. N'oubliez pas les règles du marchandage !

Carte de Rissani

Google EarthVoir la carte dans Google Earth
Pour voir cette carte dans Google Earth, et pouvoir profiter des autres contenus, comme les photos, vous devez avoir installé Google Earth sur votre PC. Si ce n'est pas encore fait, vous pouvez obtenir cette application ici