Vous êtes ici : Guide du Maroc

Pour préparer vos vacances au pays berbère

Dans les lieux et recoins au Maroc, vous trouverez une sélection de lieux incontournables et d'endroits secrets que nous aimons particulièrement. Avec des photos, des cartes et des informations pratiques.

Dans les cultures et traditions, nous vous parlons plus en détails de certains aspects de la culture berbère et marocaine.

Le Maroc est un pays berbère

Ait Ben Haddou près de Ouarzazate

Ksar berbère

Qu’est-ce que le pays berbère aujourd’hui au Maroc ?

On pourrait presque dire que le Maroc entier est un pays berbère, puisque 60% à 80% de ses habitants sont d’origine berbère. Si on regarde les locuteurs, cela se restreint à quelques poches, dans le Rif et le Sud, et à moins de 25 pour cent de la population. Après la Reconquista et l’exil des Arabes hors d’Espagne, la culture berbère et la culture arabe se sont étroitement mélangées, pour produire la culture marocaine. Disons qu’aujourd’hui une bonne moitié des Marocains se considèrent comme des Berbères.

Si il peut y avoir dans certaines régions le sentiment que les Berbères sont moins bien traités que les Arabes, et même des tensions, celles-ci n’ont jamais atteint les niveaux que connaît par exemple l’Algérie, avec la Kabylie, C’est sans doute parce que les Berbères marocains n’ont jamais été aussi mal traités chez eux que les Kabyles l’ont été.

Certes, il a été longtemps interdit de donner aux enfants des prénoms berbères.

femme berbère de la région du Sous

Femme berbère du Sous

Si la circulaire qui limitait les prénoms possibles a été abrogée, certaines administrations l'appliquent toujours, et il n'est pas facile, en fonction de l'endroit où on habite, de donner un prénom berbère, mais c'est maintenant faisable.

Certes, la langue berbère n’avait pas droit de cité, langue de transmission orale uniquement, qui jusqu’à très récemment n’était pas enseignée dans les écoles. Et l’enfant berbère devait, en plus de sa langue maternelle, apprendre une nouvelle langue dès qu’il entrait à l’école, puis très rapidement le français, deuxième langue officielle, et enfin l’anglais… Et finalement, beaucoup de langues parlées, mais pas de langue maîtrisée. La langue, élément essentiel de cette culture, qui a réussi à survivre malgré son oralité. Mais l'enseignement du berbère est devenu une matière obligatoire à l'école, des émissions de télé, des informations en berbère sont diffusées.

A l'exception du premier sultan, le Maroc a toujours été gouverné par des dynasties berbères. La richesse culturelle du pays vient de ce mélange intime de deux traditions. La culture berbère se distingue par son artisanat, ses motifs géométriques et abstraits, ses danses, sa poésie, les habits, et des coutumes différentes, souvent nées de la dure vie des nomades, au désert. Le pays Berbère est pour nous le plus beau. Dans nos pages, nous vous proposons d'en découvrir plus sur certaines destinations, certaines fêtes, certaines coutumes.

Où sont les berbères au Maroc ?

Il est difficile de savoir quand les berbères sont arrivés au Maghreb. Ils y étaient en tout cas présents dans la plus haute Antiquité, dans tout le pays. Juba II, qui fut roi de Maurétanie Tingitane (Afrique de l’Ouest) sous les romains, était un roi Berbère. Leur histoire se mêle étroitement à celle du Maroc, dont toutes les dynasties, à l'exception des Idrissides, sont originaires du pays berbère..

Aujourd'hui ils sont essentiellement au nord, dans les montagnes du Rif, autour de Safi, et dans tout le Sud, à partir du Moyen-Atlas. On peut dire que le pays berbère recouvre ce qui était autrefois le Bilad-al-Siba, pays de dissidence, par opposition au Bilad-al-Maghzen, pays soumis au pouvoir central. Et cette histoire de rébellion permanente se retrouve dans l’architecture, douars et kasbahs fortifiés, agadirs (greniers communaux) massifs et imposants, tours de garde disséminées le long des trajets des caravanes dans toute la vallée du Draa.

Les berbères du Nord : les riffains

La situation des Berbères du Rif était particulière.

Ancienne colonie espagnole, le Rif avait eu des tendances séparatistes sous Hassan II, violemment réprimée. De plus, terrain de culture du chanvre, c’est aujourd’hui une enclave, où la culture et la vente du cannabis sont tolérés, faute d’arriver à installer des cultures plus rentables, mais qui fut très longtemps délaissée par le pouvoir central. La situation change peu à peu, et après le tremblement de terre d’El Hoceima, le roi Mohammed VI a visité la région, qu’il cherche à développer et désenclaver.

Chleus et amazigh, au centre et au sud

Les autres populations berbères se retrouvent plus au Sud, autour de Safi (Chleuhs), dans le Moyen et le Haut-Atlas (Amazigh). L’Oasis de Mezgarne est en plein pays berbère, situé dans le territoire de la tribu Aït Atta, connue pour sa valeur guerrière (les Aït-Atta furent la dernière tribu pacifiée, en 1934, lors de la bataille de Bougafer, au coeur du djebel Sagho), et les circuits que nous proposons vous permettront aussi de rencontrer des nomades Aït Hadiddou, ou les Aït Mizane de la région d’Imilchil, par exemple.

Carte du Maroc

Google EarthVoir la carte dans Google Earth
Pour voir cette carte dans Google Earth, et pouvoir profiter des autres contenus, comme les photos, vous devez avoir installé Google Earth sur votre PC. Si ce n'est pas encore fait, vous pouvez obtenir cette application ici